Mars Avril Mai

L'origamot du mois de mai

Monsieur le Vent

Où étais-tu, Monsieur le vent ?
Où repars-tu en haletant ?
Viens me souffler à travers ciel
Tes ballades de ménestrel.

Sous ta casquette de ciel gris,
Dans ton ciré des jours de pluie,
Égraine sur ta cornemuse
Un enchantement pour ma muse.

Dans ta djellaba bleu azur,
Brûlant même à l'ombre des murs,
Invite-moi aux soirs d'orient
Au souffle de ton olifant.

Emmitouflé dans ta parka
De laine blanche et ta chapka
Balaye au-dessus des contrées
Ton archet aux notes givrées.

Envole-moi Monsieur le vent
Sur ton dos comme un cerf-volant
Je me ferai ode légère
Dans tes voyages de trouvère.

François de Ferrière
Avril 2016

Plan du site | Contact
© François de Ferrière 2009-2016, tous droits réservés